N’oubliez pas votre autorisation de vol pour les USA

Pour pouvoir entrer sur le territoire américain, tout passager doit être en possession d’un passeport en cours de validité. Ils doivent aussi posséder un visa valide sauf les émigrés permanents américains possédant la Green Card, les citoyens canadiens voyageant aux USA pour le tourisme ou les affaires et les voyageurs éligibles dans le cadre du programme d’exemption de Visa. Les règles d’entrée sur le sol américain varient selon le statut de l’individu et il existe diverses normes concernant les dossiers de voyage entre les régions spécifiques avec lesquelles les États-Unis ont des contrats bilatéraux. Par ailleurs, il existe différentes règles concernant les visas. Et il faut noter que les démarches pour la demande de visas peuvent prendre des semaines.

L’autorisation ESTA

Il est aussi important de savoir que tous les voyageurs allant aux États-Unis doivent disposer d’une autorisation ESTA. Pour en obtenir une, il faut faire une demande Esta sur les sites agréés par le gouvernement américain. Les voyageurs participant au programme d’exemption de visa doivent réclamer cette autorisation qui doit être validée avant le départ. En cas de non-suivi de cette règle, un voyageur peut écoper d’amendes et peut être arrêté. La demande d’autorisation ESTA en ligne devra se faire au moins 72 heures avant le départ. En général, les demandeurs reçoivent une réponse immédiate. Il faut noter que pour obtenir l’autorisation ESTA, il faut payer des frais au moment de la demande. Avoir une carte de crédit est indispensable. Une fois l’autorisation ESTA obtenue, elle sera valable pendant 2 ans. A noter que même si vous transitez par les Etats-Unis ou faites une escale rapide sur le sol américain, l’Esta reste obligatoire.

Qu’est-ce qu’un Programme d’exemption de visa (VWP) ?

Le programme d’exemption de visa permet aux ressortissants de certaines régions du monde de voyager aux États-Unis dans le cadre d’un tourisme ou d’un voyage d’affaires pendant 90 jours sans la nécessité de disposer d’un visa. Cependant, il faut savoir que ce ne sont pas tous les pays qui participent à ce programme, car certaines conditions et restrictions s’y appliquent. Et depuis le premier avril 2016, tous les voyageurs doivent posséder un passeport électronique pour demander un VWP.

LEAVE A COMMENT